Comment les marques peuvent soutenir la réouverture des bars et des restaurants

Fermés depuis le 30 octobre 2020, les bars et les restaurants se préparent à une réouverture prochaine. Fortement impactés par la crise sanitaire, ils espèrent que la reprise sera favorable et que les consommateurs seront au rendez-vous. Les marques et enseignes peuvent jouer un rôle et contribuer à une reprise dynamique du secteur CHR. Dans cet article, nous revenons sur quelques initiatives solidaires mises en place et partageons des idées pour soutenir la réouverture des bars et des restaurants à l’issue du confinement.

Un élan solidaire exceptionnel en 2020

 

Au cours de l’année 2020, en France, les bars et les restaurants ont été fermés pendant 22 semaines. Cela n’a pas seulement affecté ces établissements : il y a eu un manque à gagner significatif pour les marques de boissons. Le secteur CHR est en effet un circuit important, représentant 15 % du chiffre d’affaires annuel du groupe PepsiCo France par exemple et 30 % du chiffres d’affaires annuel de Kronenbourg.

Lors du premier confinement, France Boissons (groupe Heineken) a mobilisé plus de 80 acteurs, principalement des marques de boissons, autour de l’opération « J’aime mon bistrot ». Le principe était simple : permettre aux consommateurs d’acheter un bon pour un repas ou une boisson pour soutenir leurs bistrots. Ces bons étaient abondés grâce à la contribution des industriels, qui ont chacun acquitté un ticket d’entrée proportionnel à leur chiffre d’affaires. L’opération a permis de collecter 1,6 millions d’euros au total grâce à plus de 28 000 précommandes.

Autres actions entreprises par les grandes marques : aider les restaurateurs à améliorer leur offre et à vendre en ligne. Nestlé Waters France, qui réalise 25 % de son chiffre d’affaires en hors-domicile, a travaillé en étroite collaboration avec des restaurants, leur offrant des conseils pour booster leur rentabilité comme l’ajout d’une boisson à un menu. Alexandre Varo, Directeur Commercial Hors Domicile, a expliqué à LSA : « Nous les accompagnons en leur proposant notamment d’analyser leur offre ». Nestlé Waters France a également proposé à ses clients une solution de numération des cartes, pour qu’elles soient consultables par les clients par le biais d’un QR code.

Coca-Cola European Partners (CCEP), qui réalise 30 % de son chiffre d’affaires en RHD, a décidé d’accompagner la transition vers le click & collect. Yann Guerlorget, Vice-Président des forces de ventes, a indiqué à LSA que CCEP a « développé en interne une application pour mettre en ligne des solutions personnalisables et clé en main pour aider les restaurateurs à se mettre au click & collect ». Il prédit en effet que « la tendance du click & collect perdurera au-delà de la pandémie ».

Toutes ces initiatives ont contribué à aider le secteur à faire face à la crise.

close-up-young-friends-enjoying-evening-drinks-nightclub-1

4 idées pour soutenir la réouverture de 2021

 

Alors que la réouverture des bars et restaurants se profile, les marques ont une nouvelle opportunité de montrer leur soutien et de contribuer à plus de trafic et de ventes. Voici 4 idées à mettre en œuvre.

1. Offrir de la visibilité en ligne

Les marques de grande consommation disposent souvent d’une audience importante et de communautés fidèles sur les réseaux sociaux. A ce titre, elles peuvent offrir une certaine notoriété et visibilité à des bars et restaurants pour booster leur fréquentation.

Plusieurs marques ont offert de la visibilité à des établissements indépendants par le passé. Schweppes par exemple propose une sélection de bars et de restaurants dans la rubrique « Lieux » de son site La Villa Schweppes. Pour soutenir les établissements fermés, en décembre 2020, la marque a même publié un article sur les cocktails en click & collect.

Burger King s’est également engagé en faveur des restaurants en fin d’année 2020, leur offrant de la publicité gratuite sur Instagram et incitant les consommateurs à s’y rendre. La marque a ainsi posté des photos de plats signatures de restaurants indépendants sur sa page, qui compte près d’un million d’abonnés, avec le #WhopperAndFriends.

Pourquoi ne pas s’inspirer de ces initiatives et partager des adresses de bars et restaurants sur votre site web ou sur les réseaux sociaux pour les soutenir ?

 

2. Créer une offre promotionnelle 

Pour encourager la visite de bars et restaurants, il est également possible de créer une offre promotionnelle. Chez Shopmium, nous avons ainsi accompagné plusieurs marques qui souhaitaient développer des campagnes spéciales CHR comme Pago, Carte d’Or et Get 27.

Le principe de ces campagnes est simple : proposer via l’application mobile Shopmium le remboursement partiel ou total d’une consommation ou d’un en-cas dans un bar ou un restaurant. C’est une approche win-win pour le consommateur, la marque et l’établissement. Le consommateur bénéficie d’une promotion, la marque encourage la découverte et l’achat et l’établissement booste sa fréquentation.

Comme en GMS, les offres promotionnelles jouent aujourd’hui un rôle de plus en plus important en RHD, influençant le choix des consommateurs. Des sites comme La Fourchette et Groupon par exemple sont devenus très populaires ces dernières années. La Fourchette avait ainsi lancé une opération baptisée « Retournons au restaurant » au mois de septembre 2020 avec des réductions significatives sur l’addition dans une sélection de restaurants.

Par ailleurs, de nombreux foyers français font face à une baisse de revenus liée à la crise sanitaire. D’autres en ont profité pour faire des économies et pourraient décider de ne pas dédier le même budget à leurs sorties qu’avant la crise. Une offre promotionnelle attractive peut inciter à consommer à l’extérieur plutôt que chez soi.

 

3. Faire de l’événementiel

Pour aller plus loin, certaines marques décident de jouer la carte de l’événementiel. Suntory Beverage and Food France (marques Schweppes, Orangina ou encore Oasis) prévoit de lancer cet été un « Iconic Tonic Tour » dans une sélection de bars et de restaurants dans les grandes villes et sur le littoral.

Arnaud Catherineau, Responsable du Développement Commercial Hors Domicile chez Suntory Beverage and Food France, partageait sa conviction avec LSA : « En cultivant leur bien-être à la maison, les Français ont changé leurs habitudes. Les établissements devront se montrer inventifs pour être attractifs ».

Kronenbourg avait également fait de l’événementiel en septembre 2020, avec une camionnette rétro qui sillonnait l’Alsace et proposait des animations et la vente de bière devant les cafés de villages. Philippe Collinet, Directeur de la Communication de Kronenbourg, expliquait à LSA : « Toute la recette était reversée au point de vente ».

Une opération événementielle peut ainsi être un bon moyen de soutenir la réouverture des bars et des restaurants et de créer de l’engouement.

 

4. Offrir un chèque restaurant 

Enfin, dernière idée pour aider le secteur CHR en 2021 : offrir ou faire gagner un chèque restaurant à ses clients.

C’est le choix qu’a fait l’enseigne Boulanger qui, en janvier 2021, a distribué 100 000 bons cadeaux resto à ses clients. Dans le cadre de cette opération, baptisée #Agirpourlesrestos, la marque expliquait : « Nous avons hâte de nous retrouver, nous pensons à ceux qui ont dû baisser le rideau. Nous voulons leur ouvrir l’horizon, comme ils nous ouvrent l’appétit. Donnons-nous rendez-vous à leurs tables et soutenons les restaurateurs dès qu’ils pourront rouvrir leurs portes. »

Pour l’achat d’un produit d’une sélection Made in France, d’une valeur minimum de 50 euros, les clients de Boulanger recevaient directement à leur domicile un bon cadeau resto valable dans tous les restaurants acceptant les Titres Restaurants et d’une valeur proportionnelle au montant de leur achat (bons cadeaux de 15 à 90 euros).

En plus de soutenir les restaurants, cette opération visait aussi à remercier les soignants pour leurs efforts. En partenariat avec la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France, Boulanger a également financé 100 000 invitations au restaurant pour les soignants. Cette campagne a reçu un Trophée SCOPS du Master Distribution et Relation Client de Paris Dauphine, dans la catégorie meilleure opération commerciale.

Offrir un bon restaurant à vos clients, ou en faire gagner dans le cadre d’un jeu-concours, peut donc être une bonne manière de soutenir le secteur CHR, tout en boostant votre réputation et votre attractivité.

Il existe donc de nombreuses possibilités pour soutenir le secteur CHR en 2021, tout en bénéficiant d’un impact positif pour votre marque : offrir de la visibilité en ligne ou sur les réseaux sociaux, créer une offre promotionnelle, faire de l’évènementiel ou encore offrir un chèque restaurant ! Par ailleurs, les consommateurs attendent aujourd’hui des marques qu’elles soient utiles et solidaires. Cela fait partie de leurs nouvelles attentes et c’est même fondamental pour regagner leur confiance. Et si vous saisissiez cette opportunité ?

Restez à l'écoute!

Inscrivez-vous pour être tenu au courant de nos actualités et des informations sur l'industrie.